AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 never meant to be + oliver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Annie Callahan
Annie Callahan

messages : 43
in love since : 29/07/2013
célébrité : gwyneth paltrow.
crédits : gentle heart.
occupation : directrice de bibliothèque.
age : 43 ans.
situation : mariée.

never meant to be + oliver Empty
MessageSujet: never meant to be + oliver   never meant to be + oliver EmptyLun 12 Aoû - 19:01

Les derniers jours avaient été un peu fous, c'était le moins qu'on puisse dire. Entre l'accident de voiture de Carole, sa confrontation avec Oliver et le vide qu'elle ressentait au boulot, Annie se sentait un peu surmenée et plus elle y pensait, plus elle se disait que ça ne pourrait que lui faire le plus grand bien d'aller voir son amie. Après la sortie de l'hôpital de Carole, Annie avait préféré s'éloigner un peu, juste quelques jours, histoire de lui laisser le temps de respirer et de se remettre tranquillement de son accident. Elle avait également pensé que ce serait assez pour qu'Oliver soit rassuré et décide de profiter de ses vacances pour s'éloigner de Folly Beach. Elle n'avait aucune envie de le croiser par malchance, surtout après la dispute qu'ils avaient eue. C'était ce qu'elle avait voulu, mais ça ne rendait pas la façon dont il la regardait beaucoup plus facile à supporter. Elle n'était juste pas masochiste, et elle préférait l'éviter pour l'instant, c'était plus facile de se convaincre qu'elle avait pris la bonne décision quand le jeune homme n'était pas avec elle à la regarder comme si elle l'avait trahi de la pire des façons. Ce qui était le cas. Elle ne voulait pas y penser, ça ne l'aidait en rien de se faire du mal comme ça. Alors quelques jours après la sortie d'hôpital de Carole, Annie se rendit en voiture chez son amie à sa sortie du boulot. Il était quasiment dix-neuf heures quand la mère de famille arriva devant la maison des Rhodes. Elle sentit les battements de son coeur s'accélérer et le força à se calmer. Il lui avait suffi de penser qu'Oliver serait peut-être là pour que son coeur s'affole. Elle se sentait bête de ne pas savoir mieux contrôler ses réactions et elle respira un grand coup avant d'appuyer sur la sonnette de l'entrée.

Elle portait un chemisier blanc ainsi qu'un pantalon de costume qui recouvrait ses longues jambes. Ses cheveux blonds étaient détachés et retombaient sur ses épaules gracieusement. Dans ses mains se trouvait le bouquet de fleurs qu'elle était passé chercher chez le fleuriste en sortant du travail. Elle avait voulu faire un petit cadeau à son amie et elle n'avait pas réussi à trouver mieux. Elle avait pris des orchidées, les fleurs préférées de Carole. Elle attendit patiemment que quelqu'un vienne lui ouvrir et fut surprise quand elle vit apparaître Carole elle-même. "Annie !" S'exclama-t-elle en venant faire la bise à son amie. Légèrement surprise, Annie se laissa faire et déposa à son tour un long baiser sur la joue de la mère d'Oliver. "Est-ce que c'est normal que tu viennes ouvrir la porte ? Tu devrais te reposer." Déclara-t-elle d'un ton légèrement réprobateur, imaginant déjà l'agacement de son mari devant l'insistance de Carole pour continuer à tout faire toute seule. La connaissant comme elle la connaissait, elle n'avait pas dû supporter bien longtemps que sa famille la surprotège et fasse en sorte de tout faire pour elle. Un petit sourire amusé naquit sur ses lèvres tandis qu'elle pénétrait dans la maison des Rhodes. Elle tendit les fleurs qu'elle avait amenées à Carole, sans pour autant les lui donner. "Je me suis dit que ça te ferait plaisir. Laisse-moi leur trouver un vase, va t'asseoir, tu as encore besoin de repos je te rappelle." C'était ce que les médecins avaient dit après tout. "Oh tu vas pas t'y mettre aussi. J'ai déjà Jack et Oliver sur le dos." Répliqua-t-elle d'un ton amusé tandis qu'Annie se dirigeait vers la cuisine pour trouver un vase. Elle sentit les muscles de son corps se tendre à la mention d'Oliver mais n'osa pas demander s'il était là ou non. Elle avait un peu trop peur de la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oliver L. Rhodes
Oliver L. Rhodes

never meant to be + oliver Tumblr_m26corMSm01r2w2vzo4_250
BOOMBABY

messages : 233
in love since : 28/07/2013
célébrité : aaron johnson
crédits : tumblr
double compte : zachary walsh
occupation : bibliothécaire
age : 21ans
situation : célibtaire

never meant to be + oliver Empty
MessageSujet: Re: never meant to be + oliver   never meant to be + oliver EmptyLun 12 Aoû - 19:49


never meant to be + oliver Tumblr_m7dpw8ipMJ1rqrk6x
J'avais passé le plus clair de mon temps à la maison où j'avais grandit durant mes vacances improvisées. Son accident de voiture ne s'était pas terminé dans le sang et pourtant, rien que l'idée de la perdre avait été affreuse. Je suis aujourd'hui déterminé à profiter à fond de mes proches, vivre au jour le jour et aimer un maximum, car la vie, c'est court. Je m'approchai du comptoir pour jauger la situation, maman m'a demandé de réparer l'évier et franchement, le bricolage n'était pas mon fort mais papa faisait les courses, alors je ne pouvais que m'activer et exécuter les ordres de maman. Elle a toujours été autoritaire, je me souviens, petit, c'est toujours elle qui avait le dernier mot. Étant donné mes faibles capacités en bricolage, mon tee shirt blanc se retrouve dans un état désastreux. La porte sonne et je reconnais instinctivement cette voix douce. Celle d'Annie. « Je me suis dit que ça te ferait plaisir. Laisse-moi leur trouver un vase, va t'asseoir, tu as encore besoin de repos je te rappelle. »« Oh tu vas pas t'y mettre aussi. J'ai déjà Jack et Oliver sur le dos. » Ma tête se cogne contre le comptoir lorsque je me relève. J'étais tombé amoureux d'Annie comme on choppe la lèpre : d'une façon fatale et désastreuse. Je l'ai aimé instantanément. J'avais dix ans à l'époque. Ca vous semble probablement stupide. « t'exagères pas un peu. Et puis t'en profite bien quand ça t'arrange. D'ailleurs le lavabo est réparé, enfin je crois. Demande quand même à Papa de regarder ce soir. »

« salut annie. » Elle avait dans les yeux beaucoup de tendresse et d’humanité, comme si elle me voyait pour la première fois. Ca ne dura évidement pas, mais c'était suffisant pour faire espérer le crétin amoureux en moi. Je savais pourtant que je ne pouvais pas retomber dans le piège, retourner vers elle. Sans elle, je ne vivais qu'a moitié et il faut que ça cesse. Marre de cette situation débile. Elle croisait les bras à la manière d'une institutrice sévère. Avec la conviction que je n'étais moi qu'avec elle, j'avais du mal à tourner la page. Je m'essuie sur mon tee shirt, vu l'état de toutes façons, ça ne changerait pas grand chose et je prend la peine de me laver les mains.

Heuresement pour moi, j'avais pris des vêtements de rechange. « je vais prendre une douche et me changer. » fis à l'attention de ma mère. « Ton rencard c'est vrai. Je vais avoir le droit de la voir celle là ? » Elle se tourne ensuite vers Annie dans un sourire. « il est sorti avec cette fille il y a quelques mois, il a jamais voulu m'en dire plus. » je la coupe dans son élan, car un, cette femme, c'était annie et on allait pas tarder à tous être très mal à l'aise et deux, si ça avait été quelqu'un d'autre, ça aurait concerné personne. Je monte ensuite dans la salle de bain du haut. Dingue comme coïncidence quand même, Annie qui se pointe le jour où je décide de sortir avec une autre. Si je n'écoutais que mon cœur, je dirais que c'est un signe. Je pris plus de temps sous la douche qu'habituellement, mon rencard n'arrivait qu'à 19h -oui, je lui avais donné rendez vous chez mes parents- et me retrouver face aux deux amis ne m'enchantait guère, surtout si maman commençait à déblatérer sur mes futiles relations amoureuses. Je finis malgré tout par redescendre -histoire qu'elles ne croient pas que je me paluche- et je les surprend en pleine discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie Callahan
Annie Callahan

messages : 43
in love since : 29/07/2013
célébrité : gwyneth paltrow.
crédits : gentle heart.
occupation : directrice de bibliothèque.
age : 43 ans.
situation : mariée.

never meant to be + oliver Empty
MessageSujet: Re: never meant to be + oliver   never meant to be + oliver EmptyMar 13 Aoû - 21:11

Annie ne savait même pas pourquoi elle fut surprise en entendant la voix d'Oliver dans la cuisine. Elle ne voulait absolument pas le voir, alors bien sûr qu'il allait être là, c'était comme ça que ça marchait en ce moment pour elle, non ? En même temps elle avait avait très clairement cherché les coups en venant ici, personne ne l'avait forcé à venir chez lui. Elle aurait pu se douter que c'était un risque. Le jeune homme était tâché de partout et n'avait clairement pas particulièrement fait attention à son apparence aujourd'hui, mais Annie le trouvait quand même séduisant comme ça. Elle ne put s'empêcher de lancer un petit sourire à Oliver après être entrée dans la cuisine, mais elle se força à détourner rapidement les yeux, se mettant en quête du fameux vase. Elle avait fait un peu trop d'effort pour qu'ils s'éloignent pour lui lancer ce genre de regard maintenant, ce n'était pas la peine de leur compliquer la tâche bêtement. Elle s'arrangea pour ne plus jeter le moindre regard à Oliver tandis que celui-ci discutait avec sa mère, prenant délibérement tout son temps pour trouver un vase et y déposer les orchidées. Elle sentit ses muscles se tendre brutalement à la mention du rencard d'Oliver, mais elle respira un grand coup et se força à se calmer. C'était normal qu'il sorte avec d'autres filles, c'était ce qu'elle lui avait conseillé de faire, non ? Elle aurait pourtant préféré qu'il attende un peu plus avant de le faire. Elle se sentait légèrement vexée qu'il soit passé à autre chose aussi vite, et elle s'en voulait de ne pas être simplement heureuse pour lui. Ça voulait dire qu'elle n'avait pas fait tant de dégâts que ça, non ? Elle aurait dû mieux prendre la nouvelle que ça. Annie se força à se retourner en comprenant qu'on lui parlait et lança un sourire crispé à son amie. Carole ne sembla pas s'en formaliser, heureusement. Elle continua d'éviter soigneusement le regard d'Oliver, le remerciant silencieusement quand il coupa sa mère dans son élan et sortit de la pièce. Elle ne pensait pas avoir jamais été aussi embarrassée de toute sa vie, mais maintenant que son fils était sorti de la pièce, Carole ne semblait pas particulièrement pressée d'abandonner le sujet.

"Il t'en aurais pas parlé à toi par hasard ? Tu me l'aurais dit pas vrai ?" Annie grimaça légèrement en entendant la question mais encore une fois, Carole ne sembla pas remarquer l'embarras dans lequel elle mettait son amie. La mère de famille vint s'asseoir autour de la table, rejoignant Carole. Elle faisait bien attention de ne pas regarder son amie dans les yeux tout en essayant de ne pas lui faire comprendre que c'était calculé. "De quoi ?" Annie savait que ça ne lui servirait probablement à rien de jouer les idiotes, mais ça pourrait peut-être lui faire gagner un peu de temps, et peut-être qu'Oliver aurait ainsi le temps de revenir. Elle n'oserait pas parler devant lui, enfin du moins elle l'espérait. "De la fille d'il y a quelques mois. Ou de celle de ce soir, il ne me dit jamais rien. Il sait que je suis curieuse pourtant.." Annie déglutit avec difficulté et sentit ses joues rougir légèrement. Elle se força à répondre rapidement, légèrement sur la défensive. "Non il ne m'a rien dit. Pourquoi est-ce qu'il m'en parlerait ?" Carole haussa les épaules et Annie se releva, proposant un verre d'eau à son amie et en prenant un pour elle. Elle avait la gorge sèche tout à coup.. "Vous travaillez ensemble toute la journée, et puis il t'a toujours apprécié tu sais." Si Annie avait rougi tout à l'heure, ce n'était probablement rien par rapport à la couleur que ses joues devaient avoir maintenant. Elle détourna les yeux en se rasseyant, priant pour qu'encore une fois, Carole ne remarque pas sa gêne. "Il ne m'a rien dit." Répéta-t-elle à nouveau avant de remettre ses cheveux derrière ses oreilles. "Au moins on devrait pouvoir voir sa nouvelle copine en personne. Ils se sont donnés rendez-vous ici apparemment." Annie se mordit l'intérieur de la joue avant de forcer un sourire sur ses lèvres, feignant un enthousiasme qu'elle était bien loin de ressentir. "Ah tant mieux, tu m'as rendue curieuse aussi." Ajouta-t-elle, ça n'aurait pas pu être plus loin de la vérité que ça. Elle n'avait aucune envie de voir à quoi ressemblait la nouvelle conquête d'Oliver. Si elle était jolie, elle serait jalouse, et si elle ne l'était pas, elle ne pourrait pas s'empêcher de penser qu'elle était mieux pour lui. Carole et Annie continuèrent à discuter ainsi jusqu'au moment où Oliver refit son apparition dans la cuisine. La jeune femme n'osa pas le regarder pendant plus de quelques secondes, le trouvant bien trop beau pour son propre bien. Leur propre bien. Il l'avait fait exprès ou quoi ? "Ah Oliver, tu t'es fait tout beau pour ton rencard dis-moi ! Tu dois vraiment bien l'aimer cette fille." Constata sa mère d'un ton légèrement taquin et Annie se tassa encore un peu plus sur son siège. "J'espère que vous vous amuserez tous les deux ce soir en tout cas. Ta mère m'a raconté tout ce qu'elle savait déjà, mais apparemment elle aimerait bien en apprendre encore un peu plus." Se força-t-elle à ajouter d'un ton amusé en relevant finalement les yeux vers Oliver. Carole s'était levé pour aller ajuster les vêtements de son fils, comme s'il était sur le point de se rendre à son bal de promo. "C'est normal que je sois curieuse non ? Surtout après tout le mystère que tu as gardé autour de la dernière fille. C'est dommage que ce soit fini, tu avais l'air de beaucoup l'aimer. Enfin, on aura le droit de la rencontrer celle-là au moins ? Elle ne devrait plus tarder de toute façon, non ?" Enchaîna-t-elle sans laisser le temps à quiconque d'en placer une. Annie lui en fut reconnaissante en comprenant qu'on parlait encore d'elle. Toute cette situation la mettait vraiment mal à l'aise et elle en venait presque à attendre avec impatience qu'Oliver aille à son rencard, qu'elles puissent parler d'autre chose un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oliver L. Rhodes
Oliver L. Rhodes

never meant to be + oliver Tumblr_m26corMSm01r2w2vzo4_250
BOOMBABY

messages : 233
in love since : 28/07/2013
célébrité : aaron johnson
crédits : tumblr
double compte : zachary walsh
occupation : bibliothécaire
age : 21ans
situation : célibtaire

never meant to be + oliver Empty
MessageSujet: Re: never meant to be + oliver   never meant to be + oliver EmptyMer 14 Aoû - 8:22


never meant to be + oliver Tumblr_m7dpw8ipMJ1rqrk6x

Je sais bien que dans la vie tout arrive pour une raison particulière, que tout ne pas pas être parfait, je n'ai pas été malchanceux à la loterie quand on voit tous ses désastres à la télé mais je ne pouvais m’empêcher de me demander si le destin en a quelque chose à faire de nos envies ou s'il se contente de nous balancer les choses de façon barbare et foudroyante. En même temps, penser au futur a un côté si effrayant que je préfère de loin laisser guider par le tirage que je recevais. « Ah Oliver, tu t'es fait tout beau pour ton rencard dis-moi ! Tu dois vraiment bien l'aimer cette fille. » Une chemise blanche, un jean et je m'étais lavé les cheveux, rien d'extraordinaire, surtout que je suis pas du genre à passer des heures dans la salle de bain pour vérifier si mes boucles sont bien faites. Quelle commère celle là, je comprenais mieux pourquoi les filles se prenaient toujours la tête avec elle à propos de leurs vies sentimentales. Moi je suis incapable de lui dire quoi que ce soit de négatif, je l'aime trop pour la blesser. Et puis, elle a tout fait pour moi lorsque j'étais enfant, je trouve important de lui rendre la pareille. « J'espère que vous vous amuserez tous les deux ce soir en tout cas. Ta mère m'a raconté tout ce qu'elle savait déjà, mais apparemment elle aimerait bien en apprendre encore un peu plus » cette remarque me blesse. Elle n'avait donc aucune considération pour ma personne, me voir avec une autre ne lui faisait aucun effet, au contraire, elle cherchait même à en savoir plus. C'est comme si je nageais toujours en plein brouillard avec elle et atteindre la terre ferme était insurmontable. Je la fixe, moi qui évitait un maximum son regard jusque là, à l'intérieur, je bouillonne et l'envie de lui jeter un truc à la tête en l'insultant de manipulatrice et garce me prend. Elle est venue à moi, elle s'est joué de moi et comme un crétin, je l'ai laissé faire.« C'est normal que je sois curieuse non ? Surtout après tout le mystère que tu as gardé autour de la dernière fille. C'est dommage que ce soit fini, tu avais l'air de beaucoup l'aimer. Enfin, on aura le droit de la rencontrer celle-là au moins ? Elle ne devrait plus tarder de toute façon, non ? » elle remet le col de ma chemise et je lui adresse un sourire tendre et soucieux. Je me rend compte que ma famille est ce qu'il y a de plus important pour moi. Toutes cette semaine, je n'ai pas osé lacher maman de peur qu'elle ne s’effondre au sol. Après tout, le medecin avait dit : repos au lit et elle est là, toujours a s'activer. Enfin têtue comme elle est, la résonner est mission impossible. « si j'ai gardé autant de mystère, c'est que dans le fond, elle ne devait pas être si importante. » je prie pour que maman change de sujet, cette phrase, je n'en pensais rien, j'ai seulement chercher à faire mal. Cette volonté terrifiante qui m'anime d'un coup me fait presque peur, mais ça fait tant de bien de la pincer au coeur comme si rien de ce que nous avions vécut n'avait été vrai. C'est ce qu'elle voulait non ?

Le gong de la porte retentit. «ça doit être elle. » j'embrasse ma mère sur le front et je rejoins la porte sans un regard pour Annie. Avec son manque d'estime pour ce que nous avions vécut, elle avait réveillé en moi quelqu'un de mesquin. J'ouvre la porte à Daphne, Une jolie blonde -faut croire que c'est mon truc-, de mon âge, plutôt séduisante. Avant de croiser Annie, je n'attendais rien de ce "rencard", je pensais passer un moment agréable en charmante compagnie et rentrer me coucher pour que Maellys me lâche un peu la grappe. D'ailleurs cette jeune femme était une amie de Mae. Je sens le regard de maman derrière nous, et celui d'Annie aussi. Je l'embrasse rapidement sur la joue, et l'invite à entrer pour lui présenter maman. « je te présente ma mère et... » après un silence de quelques secondes, j'ajoute : « une amie à elle. Je vous présente Daphne. » le plus froidement du monde, je m’attèle à jouer le rôle qu'elle m'incombe, le fils de son ami qui travaille avec elle, rien de plus. Marre de passer pour la bonne poire alors que pour elle, toutes les occasions sont bonnes pour me rappeler que je n'étais qu'un coup d'un soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie Callahan
Annie Callahan

messages : 43
in love since : 29/07/2013
célébrité : gwyneth paltrow.
crédits : gentle heart.
occupation : directrice de bibliothèque.
age : 43 ans.
situation : mariée.

never meant to be + oliver Empty
MessageSujet: Re: never meant to be + oliver   never meant to be + oliver EmptyVen 16 Aoû - 20:58

Annie se surprenait elle-même du calme dont elle était capable de faire preuve. Elle avait prié pour ne pas croiser Oliver et maintenant qu'il était là, elle se rendait compte qu'elle était capable de gérer la situation. Ce n'était certes pas agréable, c'était même plutôt douloureux, mais déjà elle ne se rendait pas totalement ridicule et apparemment son comportement à l'égard du jeune homme n'éveillait aucun soupçon chez sa mère, ce qui était l'objectif principal du moment. Elle n'avait pas passé des mois à se cacher avec lui pour que Carole l'apprenne après qu'ils aient rompu, elle savait que ça ferait du mal inutilement à son amie et elle n'y tenait vraiment pas. Outch. En tout cas la réflexion d'Oliver lui fit mal et elle sentit son cœur se serrer. Elle se força à détourner les yeux et à sourire timidement, comme si elle essayait d'admettre que là il avait touché dans le mille. Elle ne l'aurait jamais imaginé lui dire un jour ce genre de choses, mais elle devait bien avouer qu'elle l'avait cherché, encore une fois, c'était pour qu'il la déteste qu'elle avait fait tout ça, non ? Elle avait eu ce qu'elle voulait, mais sa réussite avait un goût amer. Elle lutta contre l'envie irrépressible de s'allumer une cigarette, sachant très bien que Carole n'aimerait pas qu'elle fume à l'intérieur. Elle ne se sentait pas assez courageuse pour s'excuser, n'ayant pas envie d'attirer l'attention de tout le monde sur la faiblesse qu'elle sentait l'envahir. Heureusement Annie ne tarda pas à être sauver par le gong, au sens propre comme au sens figuré. Elle sentit un bref soulagement l'envahir avant de réaliser qu'il devait s'agir de la nouvelle petite-amie d'Oliver. Elle se mordit violemment la lèvre et se força à se relever. Une curiosité malsaine l'avait prise, et elle avait presque envie de voir à quoi la jeune femme ressemblait. Elle n'avait rien à y gagner et tout à y perdre, mais l'envie était tout de même là. Elle réussit à retenir ses élans masochistes au maximum mais pas assez pour ne pas suivre Carole et Oliver vers la porte d'entrée, restant au moins en retrait comme si elle avait peur qu'on ne la remarque. La jeune femme qu'Oliver leur présenta était blonde, jolie dans son genre. Elle avait l'air d'avoir son âge et il y avait quelque chose dans son sourire qui rayonnait de manière agréable. Annie ne put s'empêcher de remarquer qu'elle avait l'air d'aller très bien avec Oliver et elle s'en voulut de ressentir de la jalousie.

Elle passa rapidement sa langue sur sa lèvre en fermant les yeux au moment des présentations et avant d'avoir pu comprendre ce qui lui prenait, elle s'avançait vers la fameuse Daphne, un grand sourire forcé mais poli aux lèvres. « Enchantée, je m'appelle Annie, Oliver a oublié de me présenter correctement. » Déclara-t-elle doucement en serrant la main de la jeune femme. Elle se recula ensuite, histoire de laisser Carole examiner la jeune femme en toute liberté. Elle n'avait pas envie d'attirer l'attention sur elle, mais la façon dont Oliver l'avait traité l'avait titillé, et les mots sortaient sans qu'elle ne puisse les retenir. « Je suis la directrice de la bibliothèque municipale, et donc également la patronne d'Oliver si je puis dire. » Ajouta-t-elle sur le ton de la conversation en lançant un nouveau sourire à la jeune femme. Elle ne savait pas pourquoi elle tenait autant à se présenter, elle avait l'impression d'essayer de marquer son territoire et elle détestait ça. Elle se tourna vers Carole, espérant pour une fois que son amie l'interrompe et ne reprenne les choses en main, et heureusement c'est ce qu'elle fit. « C'est un plaisir de te rencontrer Daphne. » Ajouta Carole avant de s'approcher et de passer un bras autour des épaules de la jeune femme, la traitant presque déjà comme si elle faisait partie de la famille. Annie sentit ses dents se serrer légèrement et elle jeta un bref coup d'oeil à Oliver avant de reporter son attention sur son amie. « Est-ce que ça vous tenterait de rester dîner avec nous plutôt les jeunes ? Tu me connais j'ai encore préparé assez pour tout un régiment, et puis on serait ravi d'apprendre à te connaître, Daphne. » Proposa Carole sans avoir l'air le moins du monde gêné. Annie en revanche, sentit ses joues rosir rien que de penser à l'éventualité proposée par Carole et elle s'empressa d'intervenir. « Carole, je suis sûre qu'ils n'ont pas envie de passer leur soirée avec nous. Ils ont probablement envie d'être tous les deux. » Et voilà qu'elle s'amusait à se faire mal toute seule... Si c'était pas pathétique ça. Carole se retourna vers son fils, le suppliant presque du regard de rester dîner ici. Annie se tourna à son tour vers Oliver, essayant de lui faire comprendre à quel point l'idée ne lui plaisait pas, mais rétrospectivement, peut-être que ça avait plus de chance de le convaincre de rester qu'autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oliver L. Rhodes
Oliver L. Rhodes

never meant to be + oliver Tumblr_m26corMSm01r2w2vzo4_250
BOOMBABY

messages : 233
in love since : 28/07/2013
célébrité : aaron johnson
crédits : tumblr
double compte : zachary walsh
occupation : bibliothécaire
age : 21ans
situation : célibtaire

never meant to be + oliver Empty
MessageSujet: Re: never meant to be + oliver   never meant to be + oliver EmptyDim 18 Aoû - 16:19


never meant to be + oliver Tumblr_m7dpw8ipMJ1rqrk6x


Changer son passé, vous vous êtes déjà demandé ce que ça ferait si quelqu'un avait le pouvoir de vous faire revenir dans le passé. Je me suis posé la question une fois, est ce que mes choix seraient différents en sachant très bien comment l'histoire se terminerait. Est ce que je serais sorti avec Annie, la réponse est oui, car ce que je ressens pour elle, c'est fort, puissant, quelque chose que certaines personnes n'ont jamais eut la chance d'expérimenter. Ce serait égoïste de tout supprimer, même si cela apaiserait la douleur. Plus simple, c'est sur, mais d'un côté si triste, car notre âme soeur ne se balade pas à tous les coins de rues. Alors non, je ne regrette rien. Ce sont les meilleurs choix que j'ai jamais fait, et je ferais les mêmes si l'on devait recommencer.  « Enchantée, je m'appelle Annie, Oliver a oublié de me présenter correctement » oublié de la présenter correctement. Etais ce une pointe de rancoeur dans le fond de sa voix. Je ne comprendrais décidément jamais les femmes. Mon regard se tourne vers elle, une lueur triste dans son iris. Sa voix trahie un brin de colère, même si elle ne laisse quasiment rien transparaitre, comme d'habitude, ma reine de glace savait se tenir. « Je suis la directrice de la bibliothèque municipale, et donc également la patronne d'Oliver si je puis dire. » pu être pu pour très longtemps. Je ne l'ai encore dis à personne, mais je songe sérieusement à quitter la bibliothèque, je trouverais probablement pas un job qui m’épanouisse autant avec mes capacités mais je dois dire que rien que l'idée de la voir tous les jours sans avoir la possibilité d'échanger avec elle, que ce soit des mots, des regards, des sourires ou encore mieux du contact physique ma semblait insurmontable. « C'est un plaisir de te rencontrer Daphne. »

Je prend la main de ma partenaire avant que ma mère ne lui inflige un atroce interrogatoire et pour fuir cette ambiance malsaine dans laquelle je me suis fourré. « Est-ce que ça vous tenterait de rester dîner avec nous plutôt les jeunes ? Tu me connais j'ai encore préparé assez pour tout un régiment, et puis on serait ravi d'apprendre à te connaître, Daphne. »  « Carole, je suis sûre qu'ils n'ont pas envie de passer leur soirée avec nous. Ils ont probablement envie d'être tous les deux. » s'empressa t-elle de répondre, sans même me laisser le temps d'intervenir. Une part de moi désire vraiment quitter cet endroit pour aller n'importe où, du moment qu'Annie ne s'y trouve pas. Seulement l'amoureux transi la regarde, elle est déstabilisée et me supplie presque du regard pour ne pas dire oui. Le premier regard qu'elle daigne m'offrir en passant. Un sourire en coin je répond : « C'est une excellente idée. » Daphne acquiesce à son tour, la blondinette ne cassait pas trois pattes à un canard, mais elle ferait l'affaire our rendre jalouse Annie. A la base, je l'ai seulement invité pour que Maellys me lâche un peu la grappe, après une soirée passée avec elle, elle n'aurait pas pu me dire que je ne faisais aucun efforts pour tourner la page. Je l'aurai emmené au ciné, raccompagné chez elle et je l'aurais jamais rappelé. « laissez moi vous aider à mettre la table mme Rhodes. » Daphne et Maman s'éloignent vers la cuisine et je me retrouve seul avec Annie. « alors pas trop de boulot à la bibliothèque ? » J'ai conscience de jouer avec le feu mais je prend le risque de m'y brûler une deuxième fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie Callahan
Annie Callahan

messages : 43
in love since : 29/07/2013
célébrité : gwyneth paltrow.
crédits : gentle heart.
occupation : directrice de bibliothèque.
age : 43 ans.
situation : mariée.

never meant to be + oliver Empty
MessageSujet: Re: never meant to be + oliver   never meant to be + oliver EmptyLun 19 Aoû - 18:35

Annie n'avait absolument aucune envie de devoir supporter une soirée à voir Oliver draguer sa nouvelle conquête. C'était parce qu'elle ne supportait même pas l'idée qu'elle avait lancé ce regard désespéré à son ancien amant. Elle ne se sentait tellement pas capable de supporter l'éventualité qu'elle avait préféré l'admettre à Oliver, en priant pour qu'il y ait encore au moins assez d'amitié et de respect entre eux pour qu'il ait la décence de comprendre le message et de respecter ses souhaits. Rétrospectivement Annie ne savait pas comment elle avait pu espérer qu'Oliver accède à sa requête, elle aurait dû se douter qu'il ne pourrait pas résister à l'envie de lui faire du mal. Après tout ce qu'elle lui avait dit, tout ce qu'elle lui avait fait, elle avait été naïve de penser qu'Oliver ne profiterait pas de ce léger signe de faiblesse pour l'enfoncer encore un peu plus. Le pire, c'était qu'elle ne pouvait même pas le lui reprocher, encore une fois, elle l'avait bien cherché. Elle détourna les yeux et serra les dents en entendant Oliver accepter la proposition de sa mère. Le petit salaud, elle n'osait même pas le regarder. Bon, et bien elle allait devoir supporter de passer sa soirée avec Oliver et sa nouvelle copine. Elle avait désespérément envie de s'en aller, de trouver une excuse bidon pour pouvoir rentrer chez elle et éviter la soirée cauchemardesque qui s'annonçait, mais elle n'avait pas envie de vexer Carole. Sans compter qu'une petite partie d'elle ne pouvait pas refuser le défi d'Oliver. Il voulait qu'elle reste et qu'elle le voit avec une autre femme, elle pouvait le faire. Elle pouvait lui prouver qu'elle n'en avait plus rien à faire de lui, c'était l'opportunité en or de lui faire comprendre qu'entre eux, tout était fini. Elle l'aurait fait sans la moindre hésitation si elle n'avait pas été aussi peu sûre de sa capacité à rester neutre pendant toute la soirée. Enfin, elle n'allait pas avoir le choix, alors elle n'avait plus qu'à relever le défi et prier pour s'en sortir sans trop de dégâts. Elle baissa les yeux quand Carole et Daphne s'éloignèrent, n'ayant pas envie d'affronter le regard d'Oliver.

Elle se força à relever la tête quand le jeune homme lui adressa la parole, essayant de conserver un visage neutre et ayant l'impression de se rater lamentablement. Elle lui lança un petit sourire timide avant de lui répondre. "Non c'était plutôt calme cette semaine. Ne t'inquiète pas, on s'en sort très bien sans toi." Elle avait voulu le dire gentiment, mais sans qu'elle ne s'en rende compte, une touche d'amertume était venu teinter ses propos. Elle grimaça légèrement en s'en rendant compte et croisa les bras sur sa poitrine. Elle savait qu'elle aurait probablement dû retourner dans la cuisine avec Carole et Daphne mais une partie d'elle-même - celle qui aimait lui faire du mal - était presque reconnaissante à Oliver pour ces quelques secondes d'intimité. Et pourtant, elle devait quand même jouer la comédie, pour Oliver cette fois-ci et pas pour Carole. "Ta nouvelle copine est jolie comme un coeur, et elle a l'air d'être gentille. Et serviable." Ajouta-t-elle en se tournant brièvement vers la cuisine, en profitant au passage pour vérifier que les deux jeunes femmmes étaient trop loin pour pouvoir entendre leur conversation. Elle n'avait pas l'intention de dire quoique ce soit de compromettant mais on n'était jamais trop prudent après tout. Elle avait envie de dire à Oliver exactement ce qu'elle pensait de la façon dont il avait accepté l'invitation de sa mère, mais elle savait que ça trahirait l'intérêt qu'elle lui portait toujours et elle préférait se forcer à se montrer indifférente. Elle avait voulu voir Carole en dépit des risques qu'elle savait que venir ici comporterait, elle avait joué et elle avait perdu. Ça ne servait à rien de blâmer Oliver, elle savait très bien à quoi elle aurait dû s'attendre en venant ici. "Vous vous connaissez depuis longtemps ?" Demanda-t-elle finalement en forçant sa voix à rester neutre. Encore une fois, elle n'était pas sûre d'avoir réussi à atteindre son objectif mais au moins elle avait essayé. Elle força un petit sourire timide sur ses lèvres, devant se faire violence pour ne pas cuisiner Oliver et obtenir ainsi tous les détails de sa relation avec Daphne. Elle se mordilla la lèvre inférieure avant de croiser un peu plus fermement ses bras sur sa poitrine. "Vous allez l'air de bien vous entendre." Ouais, c'était clair. Ils s'étaient à peine dit deux mots depuis qu'elle les avait vu ensemble, l'alchémie était immanquable ! Elle ne savait même pas pourquoi elle avait dit ça, mais probablement dans l'espoir qu'Oliver lui dise que ce n'était pas le cas. Comme s'il allait lui faire ce plaisir, elle devait bien se douter que même s'il ne pouvait pas la supporter il serait capable de lui faire croire que c'était le grand amour. Après ce qu'il venait de faire, elle allait devoir s'attendre à tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oliver L. Rhodes
Oliver L. Rhodes

never meant to be + oliver Tumblr_m26corMSm01r2w2vzo4_250
BOOMBABY

messages : 233
in love since : 28/07/2013
célébrité : aaron johnson
crédits : tumblr
double compte : zachary walsh
occupation : bibliothécaire
age : 21ans
situation : célibtaire

never meant to be + oliver Empty
MessageSujet: Re: never meant to be + oliver   never meant to be + oliver EmptyMer 21 Aoû - 7:30


never meant to be + oliver Tumblr_m7dpw8ipMJ1rqrk6x

Je voulais voir briller dans ses yeux un peu de colère, de haine, de detresse, d'amour. On sait jamais, au lieu de ça, rien, comme depuis depuis rupture, rien, elle se montre froide voir glaciale et franchement, elle a tout du robot. Je soupire, je n'ai plus d'idées sur le comportement à adopter pour la faire réagir.  « Ta nouvelle copine est jolie comme un coeur, et elle a l'air d'être gentille. Et serviable. »  Je me tourne vers Daphne, je dois admettre qu'elle a tout de la petite amie parfaite. Jolie, douce, charmante, si jamais mon n'était pas à quelqu'un d'autre, je pourrais fondre pour elle, l'aimer. Physiquement, elle et Daphne sont totalement différentes, Daphne est petite robuste et jeune alors que ma dulcinée est grande chic, strict presque et elle est loin d'avoir mon âge. Daphne me sourit et je l'imite, un brin gêné par la situation. Je me rend alors compte que j'utilise la petite blonde de la même manière qu'Annie m'a utilisée dans le passé. Et merde, me voilà maintenant tiraillé entre l'envie de blesser celle qui m'a fait tant de mal ou avouer la simple vérité à Daphne. « Vous vous connaissez depuis longtemps ? »  « ouais, c'est une vieille amie. » répondis je, la tête ailleurs. je me dis alors que je ne peux pas lui faire ça, elle est une personne que je considère et que je ne peux pas blesser de cette façon. « Vous allez l'air de bien vous entendre » ce n'était pas ma meilleure amie, mais elle comptait pour moi, et ce regard qu'elle me lance, je le reconnais bien.

« oui, c'est vraiment une chouette fille, tu m'excuses une minute. » oui je voulais désespérément la blesser, pour son absence de sentiments à mon égard. Mais je me rend compte aujourd'hui, que les sentiments ne se contrôlent pas, elle ne peut choisir de m'aimer. Dans le fond, si elle avait été si dure, c'était sûrement pour contrecarré l'esprit borné que j'ai. Je prend Daphne à part et je l'embarque jusqu'à mon ancienne chambre en lui expliquant une situation à moitié vrai, que je n'étais pas prêt, que je sortais d'une relation forte qui avait laissé quelques séquelles. Ma mesquinerie ne pouvait blesser une autre personne au cours du processus, ça aurait été si égoïste de ma part de la mêler à cette histoire. « c'est elle n'est ce pas ? » Interloqué, je le regarde dans les yeux. « même un aveugle verrait qu'il y a quelque chose entre vous. » « je pensais pas être si transparent. Je sais même pas pourquoi elle a accepté de vivre quelque chose avec... » « moi je sais. » Elle m'embrasse et quitte ma chambre avant de se rendre en bas et inventer une excuse totalement bidon pour quitter la maison et éviter ce repas de famille malsain. Je touche mes lèvres et réalise enfin la situation : le problème, ça n'a jamais été moi, pendant longtemps, je me suis demandé si j'étais assez bien, assez fort, assez intelligent pour elle alors que dans le fond, c'est juste elle le problème. Si elle est incapable de remarquer à quel point nous sommes faits l'un pour l'autre. Tant pis. « t'as du rouge à lèvres juste ici mon chéri. » fis elle en touchant ma lèvre du doigt. « Tu reste quand même manger fiston ? » Son regard me supplie, ce serait probablement un affront de refuser un tel repas. Seulement je n'avais aucune envie de faire ça ce soir, après avoir réalisé que je ne peux pas être proche d'Annie et l'oublier en même temps. « Je sais pas m'man » Elle me supplie du regard comme elle sait si bien le faire. « Très bien, mais je rentre pas tard. J'ai un entretien d'embauche demain matin. » je me tourne vers Annie. « Je voulais vous en parler demain mais comme vous êtes là. »


Dernière édition par Oliver L. Rhodes le Lun 26 Aoû - 14:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie Callahan
Annie Callahan

messages : 43
in love since : 29/07/2013
célébrité : gwyneth paltrow.
crédits : gentle heart.
occupation : directrice de bibliothèque.
age : 43 ans.
situation : mariée.

never meant to be + oliver Empty
MessageSujet: Re: never meant to be + oliver   never meant to be + oliver EmptyVen 23 Aoû - 21:49

Annie se sentait particulièrement stupide d'avoir dit ça. Pourquoi est-ce qu'elle lui faisait la conversation le plus naturellement du monde comme ça ? Qu'est-ce qu'elle cherchait au juste ? Elle n'en avait aucune idée, elle se blessait toute seule quoiqu'il réponde, et même s'il ne répondait pas. Elle aurait dû s'en aller quand elle en avait eu l'occasion, ou mieux encore, elle n'aurait pas dû venir. Elle avait été tellement stupide, elle s'en voulait de ne pas avoir fait preuve d'un meilleur instinct de protection. Elle fronça cependant légèrement les sourcils en voyant Oliver s'en aller aussi brutalement. Elle avait dit quelque chose qui l'avait vexé ? Il avait eu l'air de réaliser quelque chose, mais très franchement, Annie était incapable de comprendre quoi. Elle finit par chasser cette pensée de sa tête, ce n'était plus à elle d'essayer de deviner les pensées d'Oliver, elle devait même éviter. Elle n'en avait plus le droit en quelque sorte. Au lieu de s'inquiéter pour rien elle décida de rejoindre Carole dans la cuisine. « Besoin d'aide ? » Proposa-t-elle aussitôt après être rentrée dans la pièce et elle vint effectivement aider son amie à préparer le reste du repas. Il ne restait sincèrement plus grand-chose à faire, mais ça faisait plaisir à Annie de l'aider quand même. Elle aurait vraiment aimé que Carole se ménage après son accident de voiture, mais ça aurait été comme attendre le déluge. « Tu sais où est passé Oliver ? » Annie sentit ses muscles se crisper l'espace d'une seconde et elle les força à se détendre. « Avec Daphne je crois. » La jeune femme ne put réprimer un petit sourire amusé quand Carole essaya de regarder à travers la porte, comme si elle avait la moindre chance de les apercevoir. « À l'étage. » Précisa Annie. « Ne t'inquiète pas. » Sous-entendu, je suis sûre qu'ils ne font pas de bêtise. Du moins elle l'espérait sincèrement. Rien que l'idée suffisait à lui donner des frissons. Finalement le jeune homme redescendit bien trop vite au goût de la jeune femme, mais apparemment il était de nouveau seul. Annie avait envie de demander tous les détails au jeune homme, mais celui-ci ne semblait pas très bavard, et encore une fois, ce n'était pas à elle de dire quoique ce soit. Enfin, elle ne manqua pas les traces de rouge à lèvre sur Oliver, tout comme Carole d'ailleurs. Elle se mordit l'intérieur de la joue, irrationnellement irritée, et détourna les yeux.

Elle avait eu envie d'interrompre Carole, de lui dire de ne pas l'inviter, mais elle n'en eut pas le courage et elle laissa échapper un léger soupir quand Oliver accepta finalement l'invitation de sa mère. Et merde. Si elle avait tout fait pour éviter le regard de son ancien amant jusqu'à présent, elle ne put s'empêcher de relever les yeux en entendant la suite. « Un quoi ? » Laissa-t-elle échapper, abasourdie et oubliant l'espace de quelques secondes toute prudence. Son aveu l'avait tellement surprise qu'elle en avait oublié le rôle qu'elle jouait, elle le retrouva heureusement bien vite, reprenant un air un peu plus serein avant de se tourner vers Carole. La mère d'Oliver avait l'air aussi surprise qu'Annie. « Je vais... mettre la table. » Déclara-t-elle, essayant très clairement de laisser son amie et son fils seuls pour qu'ils puissent discuter. Pour une fois Annie lui en fut reconnaissante. Elle attendit que Carole soit sortie, prenant les plats avec elle, et croisa les bras sur sa poitrine. « Tu comptes démissionner ? Tu aurais au moins pu me prévenir. » Après tout, il avait eu largement le temps avant, elle savait pertinemment pourquoi il le faisait et elle avait pensé que si ça avait été ce qu'il souhaitait, il aurait eu la décence de le lui dire avant. Et pas devant sa mère, pas comme ça. Il essayait de lui faire mal ou quoi ? « Je peux comprendre que tu veuilles partir, mais tu aurais pu m'en parler en privé. » Souffla-t-elle, légèrement vexée. Elle se rendait bien compte qu'elle n'avait pas été la plus... chaleureuse et accueillante ces derniers temps, mais elle avait naïvement pensé qu'elle pourrait au moins garder l'amitié d'Oliver. C'était visiblement raté. « Je sais que tu m'en veux et que tu ne veux plus me voir, mais je suis désolée si tu le prends de manière aussi... extrême. Je ne pensais pas que ça te pousserait à démissionner. Tu devrais rester Oliver, c'est ridicule, tu adores ton boulot je le sais très bien, je ne veux pas que tu le quittes à cause de moi. À cause de... nous. » Elle se mordilla doucement la lèvre inférieure, ayant murmuré les derniers mots et ayant vérifié une bonne demi-douzaine de fois que Carole n'espionnait pas leur conversation.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oliver L. Rhodes
Oliver L. Rhodes

never meant to be + oliver Tumblr_m26corMSm01r2w2vzo4_250
BOOMBABY

messages : 233
in love since : 28/07/2013
célébrité : aaron johnson
crédits : tumblr
double compte : zachary walsh
occupation : bibliothécaire
age : 21ans
situation : célibtaire

never meant to be + oliver Empty
MessageSujet: Re: never meant to be + oliver   never meant to be + oliver EmptyMer 28 Aoû - 16:03


never meant to be + oliver Tumblr_m7dpw8ipMJ1rqrk6x

 Effectivement, j'ai lâcher une bombe en lui lançant ça comme ça. Et oui, je cherche dans un sens à lui faire du mal, mais d'un côté, je le fais aussi pour moi, la sortir de ma vie serait la solution la plus adéquate, et ce pour tout le monde. « Tu comptes démissionner ? Tu aurais au moins pu me prévenir. » Ma décision, je l'ai prise sur un coup de tête, et je voulais normalement attendre de réussir cet entretien avant de lui annoncer la nouvelle mais voilà. La partie démoniaque en moi s'était lâchée. Annie ne s’est jamais rendu compte, et ne sera certainement jamais consciente du fait que le tournant ainsi pris par notre relation était la pire chose qui aurait pu arriver. Je m’engouffre dans le rôle de la victime alors qu'elle se plait dans le rôle du bourreau qui n'en a rien à faire.  « Je peux comprendre que tu veuilles partir, mais tu aurais pu m'en parler en privé. »« oh oui, a quel moment dis moi ? Au boulot tu joue les reines de glaces et tu m'as interdis de t’appeler. Alors voilà, je te le dis » Je secoue la tête, mon ton était monté et je remarque que ma mère commence à s’inquiéter au loin. Ce serait con qu'elle apprenne pour nous maintenant que tout est terminé. Surtout qu'elle sort tout juste d'un accident, loin de moi l'envie de lui donner une crise cardiaque. Je ne comprend pas sa réaction, elle se montre si froide, si tempérée, qu'est ce qu'elle peut bien en avoir à faire que je décide de changer de boulot, au contraire, elle ne verrait plus son "erreur", oui car c'est comme ça qu'elle m'a appelé. « Je sais que tu m'en veux et que tu ne veux plus me voir, mais je suis désolée si tu le prends de manière aussi... extrême. Je ne pensais pas que ça te pousserait à démissionner. Tu devrais rester Oliver, c'est ridicule, tu adores ton boulot je le sais très bien, je ne veux pas que tu le quittes à cause de moi. À cause de... nous. » Nous, ah parce que maintenant on était un nous. Elle avait pourtant été très clair lors de notre "rupture" en expliquant clairement que "nous" n'avait jamais existé, à part peut être dans mes fantasmes adolescents.

« Maman, je sors fumer une cigarette. Annie m'accompagne, qu'on règle les soucis administratifs. » Gros menteur oui, enfin, avec une part de vérité car je rêvais de fumer une cigarette à cet instant. J'attire Annie avec moi dehors et je sors une clope de mon paquet avant de prendre le briquet pour allumer cette dernière dans ma poche. Je tire une taffe et je regarde celle qui hante mes nuits dans les yeux. « Ce n'est pas extrême d'accord. C'est quelques jours de vacances sans te croiser ont été les plus longs de ma vie, ne pas voir ton visage me détruit. Seulement je peux plus continuer ce petit jeu. Je dois passer à autre chose et je ne pourrais jamais le faire si je continue de te voir quotidiennement. » Un sourire s'arrache à ma bouche, c'est vrai toutes ses méchancetés rien que pour la blesser ne me correspondaient pas, elle avait réussi à me rendre mesquin, j'aimais de moins en moins l'homme qu'elle me faisait devenir lorsque je n'étais plus avec elle. Alors voilà, j'en suis arrivé à une conclusion simple : soit je suis avec elle, soit ce n'est pas le cas et je dois la sortir totalement de ma vie. Un silence de quelques secondes s'installe, mélancolique. Je prend une deuxième taffe avant d'ajouter : « si un jour tu découvre que nous sommes fait l'un pour l'autre, je serais là... mais en attendant, je préfère qu'on se cantonne à des salutations de la main lorsqu'on se croise dans la rue. » relativement calme, je m'étonne moi même de ce sang froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
“ Contenu sponsorisé ”


never meant to be + oliver Empty
MessageSujet: Re: never meant to be + oliver   never meant to be + oliver Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

never meant to be + oliver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Oliver • I can't remember. •
» Lucas Oliver Lassner dit LOL
» Robbie vs Lima [2nd round]
» Oliver Ryan [validée]
» Clinging to not getting sentimental.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MODERN LOVE :: CHAPTER THREE ◭ folly beach. :: 
résidence hill
 :: 
arctic avenue
-