AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Anastasia ♫ S'il ne me reste plus que mes rêves pour pouvoir te voir, je dormirai jusqu'à en crever...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anastasia M. Romanova
Anastasia M. Romanova

Anastasia ♫ S'il ne me reste plus que mes rêves pour pouvoir te voir, je dormirai jusqu'à en crever... Tumblr_mmy0wnun8c1r8rx02o4_250
messages : 62
in love since : 30/06/2013
pseudo : PEACH♥.
célébrité : Amber Heard.
double compte : Daisy.
occupation : Dirige un hotel en Russie.
age : 25 ans.
situation : Officiellement célibataire, officieusement fiancée.

Anastasia ♫ S'il ne me reste plus que mes rêves pour pouvoir te voir, je dormirai jusqu'à en crever... Empty
MessageSujet: Anastasia ♫ S'il ne me reste plus que mes rêves pour pouvoir te voir, je dormirai jusqu'à en crever...   Anastasia ♫ S'il ne me reste plus que mes rêves pour pouvoir te voir, je dormirai jusqu'à en crever... EmptyDim 21 Juil - 22:18

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

anastasia milena romanova

PRÉNOMS › Anastasia, Milena. NOM › Romanova. AGE › 25 ans. LIEU DE NAISSANCE › Premier mai. NATIONALITÉ › Russe. ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE › Dirige un hôtel.  SITUATION FINANCIÈRE › Aisée. SITUATION AMOUREUSE › Mariage arrangé. ORIENTATION SEXUELLE › Hétérosexuelle. GROUPE › Tagadas.  AVATAR › Amber Heard.

douce, impulsive, aimante, têtue, sociable, impatiente, fidèle, rancunière, protectrice, jalouse, intelligente, manipulatrice, sûr d'elle, possessive, joviale, sensible, attentive, calculatrice, dynamique, Peut être une vraie garce, femme d'affaire, Déprimée, Maternelle, Pipelette.

Elle est la descendante direct du Tsar Nicolas II et Mathilde Kchessinskaï mais très peu de personne le savent ∞ Elle a deux petites soeurs, des jumelles qu'elle aime plus que tout, elle a d'ailleurs décidé de les emmener avec elle ∞ C'est la première fois qu'elle va aux Etats-Unis et heureusement pour elle, elle parle parfaitement l'anglais ∞ Elle aurait aimé être née dans une simple famille et ne pas avoir autant de responsabilité ∞ Elle a peur de se fiancer avec Nathanaël qui a été choisi sans son avis, elle a peur de ne pas l'aimer ∞ Elle a un chat, blanche, qu'elle a laissé en Russie ∞ Elle a déjà dîné avec la reine d'Angleterre et s'entend très bien avec elle. ∞ Elle se mordille la lèvre quand elle est gênée ou qu'elle est stressée ∞ Elle a un tatouage sur la fesse gauche, un coeur.


1 Mai à l'hôpital de Moscou.

Le calme complet, l’apaisement d’un monde inconnu mais pourtant réel. J’étais moi mais moi n’était pas encore ce que j’étais. J’étais dans une bulle, un cocon, une protection m’entourait mais je la sentais se casser, se défaire. J’allais tomber je le savais, je n’en avais plus pour très longtemps. Ça bougeait autour de moi ou plutôt c’est moi qui bougeai, c’était très étrange toutes ces sensations. Je me sentais poussé hors de mon nid mais je résistai, je m’accrochai de peur de ne plus être dans mon nid tout chaud, et soudain la pression qu’on exerçait sur moi se relâcha. Mais on me laissa pas tranquille pour autant, on m’embêtait encore et cette fois on m’attrapa. Je cris, je n’arrivai plus à respirer, je m‘étouffai, j’avais besoin d’aide, j’avais besoin de ma bulle mais elle n’était plus là. D’un seul coup, l’air entre dans mon corps, cela me faisait terriblement mal mais je n’avais pas le choix, on ne me laissa pas le choix. Puis vient une lumière qui m’aveugla, moi qui ai toujours vécu dans le noir voilà quelque chose de blanc, de clair et puis des couleurs, des visages étaient autour de moi, on me regardait mais je ne savais pas où je suis, j’avais peur. Perdu, voilà le mot qui me définissait, je ne savais que faire ni quoi penser, tout ce que je voulais c’est qu’on me laisse en paix et dormir. Quelque chose de chaud m’entoura mais je ne voyais pas ce que s’était. Brusquement je ne voyais plus rien, ça faisait trop mal. Je me mis à pleurer et j’entendis d’autres crise de larmes, je n’étais pas seule, ma mère était là, celle qui m’avais accompagné pendant ma formation. Soudain je l’entendis, la voix qui m’était tant familière, que j’ai écouté pendant neuf mois. Et maintenant je compris, j’étais enfin moi.

2 Septembre à Moscou.

Aujourd’hui c’était le grand jour, j’allais enfin à l’école pour la première fois de ma vie. J’allais quitter ma mère pour aller avec des inconnues. Je me préparai ou plutôt, maman me préparait pour que je sois toute jolie et bien coiffé. Quand elle eut fini je me retournai vers ma mère, celle qui a toujours était là pour moi, je lui sautai dans les bras et murmurai-je.

« J’ai peur d’aller là-bas, je veux pas qu’on soit séparé… »

Je vouai un culte inestimable à ma mère. Je me sentais énormément proche d’elle et je n’avais jamais été séparé d’elle. Enfin nous partîmes tous ensemble pour l’école et je deviens de plus en plus nerveuse. Je pris la main de ma mère dans la mienne et je la serrai fortement ce qui me rassura. Quand nous arrivâmes à l’établissement je me mise à pleurer en m’accrochant désespérément à ma mère. Je ne voulais pas me séparer d’elle, bien qu’elle tentait de me calmer et de me rassurer comme elle le pouvait, rien n’y faisait, je restai inconsolable. Au bout d’une dizaine de minutes, voyant que je n’étais pas près de laisser ma mère repartir sans moi, une dame me prit de force et m’emmena dans la classe. Ce fut une déchirure pour moi…

28 Mai à la maison des Romanova.

« Viens là ma chérie, je vais te raconter ma rencontre avec ton père. »

J’avais toujours voulu savoir cette histoire mais ma mère m’avait toujours dit qu’elle me la raconterait plus tard. Cette fois j’allais enfin savoir ce qui s’était passé entre eux. Elle me raconta que c’était un soir d’hiver, qu’elle rentrait toute seule. Lui ne savait pas trop où il allait et il courait dans tout les sens pour faire passer le temps. Ils s’étaient rentrés dedans et ça avait été le coup de foutre, ma mère était tombé dès le premier regard fou de lui. Et quelques années après j’étais né, j’avais vu le jour dans l’hôpital de Moscou…

13 Mai, maison des Romanova, Anastasia a seize ans.

« Voyons Anastasia, tiens-toi droite ! Tu ne pas être aussi gentille et intelligente que ta petite sœur ? Regarde-là, elle est parfaite ! Prends exemple sur elle ! »

Comme d'habitude ma mère me faisait des reproches. Je n'étais jamais assez bien pour elle, je n'arrivai jamais à la cheville de ma soeur. Aussi loin que je m'en souvienne, j'avais toujours été dans l'ombre de ma soeur, je n'avais jamais réussie a être la préférée de ma mère. Pourtant, je faisais tout ce que je pouvais, je passai mes journées a faire tout ce qu'elle demandait, à me montrer polie et mature. Je n'allais jamais jouer avec les autres enfants, je restai tout le temps avec ma mère. Ma soeur, quand à elle, était très méchante avec moi, elle me mettait toujours des bâtons dans les roues pour rester meilleure que moi. Je me rappelle d'une fois quand j'avais cinq ans, ma soeur m'avait enfermé dans la voiture toute la journée pour faire croire à notre mère que j'avais oublié son anniversaire. Depuis ce jour, j'ai juré de devenir la meilleure en tout.

***

Depuis maintenant un an, Anastasia a apprit qu'elle devait épouser un descendant de la monarchie anglaise et qu'elle était fiancée à lui depuis sa naissance. Anastasia n'apprécie guerre l'idée de devoir se marier à un inconnu mais il y a eu trop de mort à cause de la querelle entre les deux familles... Elle est donc venue ici, dans un terrain neutre pour rencontrer son futur fiancé et apprendre à faire sa connaissance. Bien évidemment, Anastasia peut refuser ce mariage, le mariage forcée n'étant plus autorisé mais au risque et péril de la vie de sa famille...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PSEUDO OU PRÉNOM › PEACH. AGE › 18 ans. OU AS-TU TROUVÉ LE FORUM ? › Par bazzart. COMMENT LE TROUVES-TU › Magnifique. UN DERNIER MOT › //.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Anastasia ♫ S'il ne me reste plus que mes rêves pour pouvoir te voir, je dormirai jusqu'à en crever...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Louve ♫ S'il ne me reste plus que mes rêves pour pouvoir te voir, je dormirai jusqu'à en crever...
» 3 CHIOTS CANICHE NOIRS RESTE 1 F ASSO UN AMI POUR LA VIE
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Reste derrière moi et admire. ft. Maeko [TERMINE]
» Bonnet de bain obligatoire. Ok, cachons le peu de dignité qu'il nous reste. [Evy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MODERN LOVE :: CHAPTER TWO ◭ you and me. :: 
born this way
 :: 
welcome to Folly Beach
-